Un petit mot sur les comtés

Il y a six mois, au premier janvier 2020, la Norvège est passée de 18 comtés à 11 comtés. Comme la France en 2015, le gouvernement norvégien a décidé de fusionner entre eux certains comtés afin d’en réduire de nombre et d’espérer des économies. Appelés « fylker » en norvégien, ils sont des subdivisions de premier niveau sur le plan administratif. Lorsqu’ils sont rassemblés entre voisins, les comtés forment des régions, ou « landsdeler ». Celles-ci, au nombre de cinq, n’ont pas de rôle administratif, mais servent à la planification territoriale utile à certains domaines.

Les comtés gèrent la politique locale et sont dirigés par un président élu, tandis qu’un « fylkesmann », l’équivalent du préfet, représente l’Etat dans chacun d’eux. Ils sont divisés en districts (« distrikter »), eux-mêmes divisés en communes (« kommuner »). Ils jouent un rôle primordial lors des élections parlementaires, les plus importantes en Norvège, puisqu’ils sont représentés par des députés. Ces derniers sont élus par les administrés et siègent au Parlement (« Storting »), où le parti ou l’alliance majoritaires déterminent le nom du Premier Ministre. La couleur politique du gouvernement en dépend donc grandement.

Les comtés, tels qu’on les considèrent avant les dernières réformes, ont également des particularités culturelles propres, lesquelles sont notamment mises à l’honneur le 17 mai, lors de la Fête Nationale. Ainsi, les Norvégiens arborent à l’occasion leurs costumes traditionnels, différents d’un fylke à l’autre.

Créés en 1662, les comtés n’ont pas beaucoup évolués quant à leur découpage jusqu’à cette année. A l’époque, ils étaient appelés « amter », avant d’être renommés « fylker » en 1919. En 1972, le comté de Bergen a été intégré à celui de Hordaland, puis il a fallu attendre 2018 pour voir la fusion entre le Nord-Trøndelag et le Sør-Trøndelag. Enfin, en 2020, il y a eu six nouvelles fusions et on est alors passé à un total de onze comtés.

Depuis le 1er janvier 2020, les 11 comtés de Norvège sont les suivants :

Agder

Fusion des comtés de Vest-Agder et d’Aust-Agder

Centre administratif : Kristiansand (Vest-Agder)

Ancien centre administratif : Arendal (Aust-Agder)

Région : Sørlandet

307 000 habitants / 16 434 km²

Innlandet

Fusion des comtés de Hedmark et d’Oppland

Centre administratif : Hamar (Hedmark)

Ancien centre administratif : Lillehammer (Oppland)

Région : Østlandet

371 000 habitants / 52 074 km²

Møre og Romsdal

Centre administratif : Molde

Commune la plus peuplée : Ålesund

Région : Vestlandet

265 000 habitants / 14 355 km²

Nordland

Centre administratif : Bodø

Région : Nord-Norge

241 000 habitants / 38 154 km²

Oslo

Centre administratif : Oslo

Région : Østlandet

693 000 habitants / 454 km²

Rogaland

Centre administratif : Stavanger

Région : Vestlandet

480 000 habitants / 9 377 km²

Troms og Finnmark

Fusion des comtés de Troms et de Finnmark

Centre administratif : Tromsø (Troms)

Ancien centre administratif : Vadsø (Finnmark)

Région : Nord-Norge

243 000 habitants / 74 829 km²

Trøndelag

Fusion dès 2018 des comtés de Nord-Trøndelag et de Sør-Trøndelag

Centre administratif : Steinkjer (Nord-Trøndelag)

Ancien centre administratif : Trondheim (Sør-Trøndelag)

Trondheim est la commune la plus peuplée du Trøndelag et la troisième ville de Norvège, mais a délégué à Steinkjer le rôle de centre administratif du comté.

Région : Trøndelag

469 000 habitants / 42 201 km²

Vestfold og Telemark

Fusion des comtés de Vestfold et de Telemark

Centre administratif : Skien (Telemark)

Ancien centre administratif : Tønsberg (Vestfold)

Commune la plus peuplée : Sandefjord

Région : Østlandet

419 000 habitants / 17 465 km²

Vestland

Fusion des comtés de Hordaland et de Sogn og Fjordane

Centre administratif : Bergen (Hordaland)

Ancien centre administratif : Leikanger (Sogn og Fjordane)

Région : Vestlandet

636 000 habitants / 33 870 km²

Viken

Fusion des comtés d’Akershus, de Buskerud et d’Østfold

Centre administratif : Oslo (Akershus)

Anciens centres administratifs : Drammen (Buskerud) et Sarpsborg (Østfold)

A noter qu’Oslo est à la fois une commune, un comté et le centre administratif du comté de Viken (après avoir été celui du comté d’Akershus), dans lequel elle est enclavée sans en faire partie.

Région : Østlandet

1 213 000 habitants / 24 592 km²

Un commentaire sur « Un petit mot sur les comtés »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s