Noms de famille norvégiens

Voici la suite des articles Petite histoire des noms et prénoms norvégiens et Prénoms norvégiens. Ici sont présentés les noms de famille norvégiens les plus portés, pour chacun desquels est proposée une étymologie. Plus fréquent, les patronymes sont écrits en violet, tandis que les toponymes, qui sont les plus variés, sont notés en vert. Pour rappel, au XIXème siècle, tous les Norvégiens devaient se trouver un nom de famille à se transmettre de génération en génération. Ainsi, ils ont pour la plupart choisi soit un ancien patronyme (prénom du père + sen), soit un toponyme, c’est-à-dire le nom de la ferme ou du village qu’ils habitaient.

La première liste regroupe les 100 noms de famille en Norvège les plus fréquents en 2020. Le chiffre après chaque nom indique le nombre de personnes le portant. De plus, plusieurs noms d’origine étrangère ont fait leur entrée dans le classement depuis quelques années maintenant.

  1. Hansen (fils de Hans) 51 123
  2. Johansen (fils de Johan) 48 541
  3. Olsen (fils d’Ole) 47 499
  4. Larsen (fils de Lars) 36 771
  5. Andersen (fils d’Anders) 36 130
  6. Pedersen (fils de Peder) 34 190
  7. Nilsen (fils de Nils) 33 585
  8. Kristiansen (fils de Kristian) 22 451
  9. Jensen (fils de Jens) 22 339
  10. Karlsen (fils de Karl) 20 551
  11. Johnsen (fils de John) 20 219
  12. Pettersen (fils de Petter) 19 501
  13. Eriksen (fils d’Erik) 18 808
  14. Berg (montagne) 17 789
  15. Haugen (la colline) 14 163
  16. Hagen (le jardin/le pré) 13 803
  17. Johannessen (fils de Johannes) 12 883
  18. Andreassen (fils d’Andreas) 11 795
  19. Jacobsen (fils de Jacob) 11 696
  20. Dahl (vallée) 11 412
  21. Jørgensen (fils de Jørgen) 11 204
  22. Henriksen (fils de Henrik) 11 161
  23. Lund (bois/forêt) 11 118
  24. Halvorsen (fils de Halvor) 11 083
  25. Sørensen (fils de Søren) 10 534
  26. Jakobsen (fils de Jakob) 10 429
  27. Moen (la lande) 10 166
  28. Gundersen (fils de Gunder) 10 005
  29. Iversen (fils d’Iver) 9 904
  30. Strand (plage) 9 819
  31. Solberg (montagne exposée au soleil) 9 686
  32. Svendsen (fils de Svend) 9 654
  33. Eide (isthme/bande de terre) 8 400
  34. Knutsen (fils de Knut) 8 372
  35. Martinsen (fils de Martin) 8 360
  36. Paulsen (fils de Paul) 8 233
  37. Bakken (la côte/la colline) 7 704
  38. Kristoffersen (fils de Kristoffer) 7 671
  39. Mathisen (fils de Mathis) 7 411
  40. Lie (flanc de montagne/côteau) 7 382
  41. Amundsen (fils d’Amund) 7 184
  42. Nguyen (nom d’origine vietnamienne) 7 141
  43. Rasmussen (fils de Rasmus) 7 113
  44. Ali (nom d’origine arabe) 6 938
  45. Lunde (bois/forêt) 6 889
  46. Solheim (maison exposée au soleil) 6 883
  47. Berge (montagne) 6 862
  48. Moe (lande) 6 811
  49. Nygård (nouvelle ferme) 6 806
  50. Bakke (côte/colline) 6 805
  51. Kristensen (fils de Kristen) 6 751
  52. Fredriksen (fils de Fredrik) 6 688
  53. Holm (îlot) 6 517
  54. Lien (le flanc de montagne/le côteau) 6 402
  55. Hauge (colline) 6 305
  56. Christensen (fils de Christen) 6 235
  57. Andresen (fils d’André) 6 234
  58. Nielsen (fils de Niels) 6 086
  59. Knudsen (fils de Knud) 6 059
  60. Evensen (fils d’Even) 5 909
  61. Sæther (ferme d’alpage) 5 817
  62. Aas (colline) 5 804
  63. Myhre (marais) 5 758
  64. Hanssen (fils de Hans) 5 727
  65. Ahmed (nom d’origine arabe) 5 717
  66. Haugland (là où il y a des collines) 5 703
  67. Thomassen (fils de Thomas) 5 611
  68. Sivertsen (fils de Sivert) 5 605
  69. Simonsen (fils de Simon) 5 558
  70. Danielsen (fils de Daniel) 5 454
  71. Berntsen (fils de Bernt) 5 430
  72. Sandvik (baie ensablée) 5 256
  73. Rønning (terrain défriché/clairière) 5 223
  74. Arnesen (fils d’Arne) 5 151
  75. Antonsen (fils d’Anton) 5 074
  76. Næss (péninsule) 5 062
  77. Vik (baie) 5 033
  78. Haug (colline) 5 014
  79. Ellingsen (fils d’Elling) 4 906
  80. Thorsen (fils de Thor) 4 854
  81. Edvardsen (fils d’Edvard) 4 839
  82. Birkeland (là où il y a des bouleaux) 4 772
  83. Isaksen (fils d’Isak) 4 727
  84. Gulbrandsen (fils de Gulbrand) 4 635
  85. Ruud (terrain défriché/clairière) 4 592
  86. Aasen (la colline) 4 448
  87. Strøm (cours d’eau) 4 439
  88. Myklebust (grande ferme) 4 380
  89. Tangen (la pointe/le cap) 4 352
  90. Ødegård (ferme déserte) 4 348
  91. Eliassen (fils d’Elias) 4 289
  92. Helland (terre sacrée ou montagne aplatie) 4 262
  93. Bøe (ferme/habitation) 4 248
  94. Jenssen (fils de Jens) 4 239
  95. Aune (ferme déserte) 4 227
  96. Mikkelsen (fils de Mikkel) 4 196
  97. Tveit (clairière/plaine encaissée) 4 021
  98. Brekke (relief abrupt) 3 984
  99. Abrahamsen (fils d’Abraham) 3 886
  100. Madsen (fils de Mads) 3 808

Certains noms de famille reflètent des périodes de l’histoire de la Norvège, comme Ødegård (ou Ødegaard) et Aune. Tous deux issus de la même racine norroise, ils désignent une ferme déserte, abandonnée par ses occupants après la grande peste qui a ravagé l’Europe entre 1347 et 1351. Ces noms ont donc été donnés à de nombreuses fermes laissées vides puis sont restés dans le temps.

D’autres noms sont des vieux mots, tels que Rønning, Ruud, Bøe et Myklebust, ou bien issus de dialectes, comme Tveit, un mot du vocabulaire néo-norvégien (nynorsk). Enfin, beaucoup d’entre eux changent d’orthographe, soit en prenant un « e » final, vestige d’une ancienne déclinaison grammaticale (Lunde, Eide, Berge, Moe, Lie), soit en rajoutant de nouvelles lettres ou en en modifiant d’autres (Dal>Dahl, Seter>Sæther, Nes>Næss, Myr>Myhre).

La prochaine liste regroupe les 100 noms de famille suivant au classement (de la 101ème à la 200ème place) :

  1. Engen
  2. Christiansen
  3. Sunde
  4. Bjerke
  5. Mortensen
  6. Torgersen
  7. Thoresen
  8. Hermansen
  9. Mohamed
  10. Mikalsen
  11. Hovland
  12. Magnussen
  13. Helgesen
  14. Gjerde
  15. Wold
  16. Nilssen
  17. Dale
  18. Bråthen
  19. Dahle
  20. Nygaard
  21. Eilertsen
  22. Wilhelmsen
  23. Steen
  24. Hassan
  25. Foss
  26. Håland
  27. Jansen
  28. Bjørnstad
  29. Tran
  30. Sætre
  31. Hammer
  32. Gabrielsen
  33. Gustavsen
  34. Ingebrigtsen
  35. Hoel
  36. Khan
  37. Solli
  38. Bråten
  39. Holmen
  40. Lorentzen
  41. Hoff
  42. Carlsen
  43. Engebretsen
  44. Samuelsen
  45. Sandnes
  46. Fossum
  47. Ludvigsen
  48. Rønningen
  49. Sveen
  50. Monsen
  51. Breivik
  52. Solbakken
  53. Solvang
  54. Fjeld
  55. Nordby
  56. Egeland
  57. Sand
  58. Aase
  59. Jonassen
  60. Stokke
  61. Dalen
  62. Bye
  63. Johannesen
  64. Johansson
  65. Wiik
  66. Andersson
  67. Syversen
  68. Wang
  69. Ødegaard
  70. Løken
  71. Sørlie
  72. Haga
  73. Møller
  74. Sandberg
  75. Tollefsen
  76. Ibrahim
  77. Sande
  78. Haaland
  79. Viken
  80. Teigen
  81. Berger
  82. Hamre
  83. Eikeland
  84. Kvam
  85. Enger
  86. Torp
  87. Kolstad
  88. Ottesen
  89. Borge
  90. Øien
  91. Holen
  92. Fosse
  93. Langeland
  94. Stene
  95. Nikolaisen
  96. Helle
  97. Kvamme
  98. Skoglund
  99. Sletten

Le nom Møller est le premier nom de famille issu d’un métier présent au classement. Il désigne un meunier, ce qui peut aussi être assimilé à un toponyme, étant donné que le meunier habite généralement à proximité d’un moulin. Toutefois, il a été en majorité apporté en Norvège par des immigrants danois à partir du XVIIème siècle.

Quant à Wang, ce n’est pas un nom chinois, mais bien ici un nom norvégien. Tiré du mot « vang », qui signifie « pré » ou « plaine », il a pris un « w » initial, une lettre cependant rare dans la langue norvégienne mais qui se prononce comme un « v ». D’ailleurs, « vang » se retrouve dans d’autres noms de famille tels que Solvang, Ulvang ou Breivang.

D’autres mots ont aussi changé d’orthographe dans cette seconde liste. Ainsi, « voll » (pré) est devenu Wold, « stein » (pierre/rocher) s’est transformé en Steen et Stene, « vik » (baie) s’écrit Wiik et « fjell » (montagne) devient Fjeld. Parmi ceux qui ont gagné un « e » final, on trouve Sunde (détroit), Dale (vallée), Aase (colline), Bye (ici, village ou habitation) et Fosse (cascade).

Enfin, des variétés d’arbre ont également donné leur nom à des toponymes, puis à des noms de famille. Par exemple, « bjørk », qui désigne un bouleau, a donné les noms Bjerke et Bjørke, et « eik », qui signifie « chêne », se retrouve dans les noms Eike et Ek. Sans oublier non plus Lind (tilleul), Gran (sapin), Furu (pin) ou encore Ask (frêne).

En tout, le classement regroupe 1460 noms de famille différents portés par au moins 400 personnes. Retrouvez la liste entière sur ce lien ou visitez le site norvégien des statistiques (Statistisk Sentralbyrå) avec des mises à jour plus récentes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s