Le Marché aux Poissons

Le Marché aux Poissons, ou « Fisketorget » pour les Norvégiens, existe à Bergen depuis 1276. Dorénavant installé dans un bâtiment tout neuf qu’il partage avec l’Office du Tourisme, le marché est un endroit à ne pas manquer s’il on veut goûter aux spécialités de la mer… et aussi de la terre. Plus fréquenté par les touristes que par les locaux, il possède également un restaurant (le « Fjellskål ») où les produits de la pêche sont mis à l’honneur. Sinon, on peut y acheter directement à l’étal des poissons entiers ou à la découpe, des steaks de baleine et même des saucissons d’élan ou de renne.

2017-10-08 09.57.43.jpg

Dans des aquariums, on fait la connaissance de grosses crevettes roses et de crabes royaux géants bien vivants. Et si l’on lève les yeux au plafond, on voit pendre à des ficelles des morues séchées. Originaires des Îles Lofoten, elles sont étêtées, vidées et ouvertes en deux avant d’être exposées à l’air libre pendant plusieurs jours, mais sans jamais être salées, les vents iodés du large s’en chargeant.

2017-10-08 16.19.52.jpg

Mais ce pour quoi l’on va au Marché aux Poissons, c’est souvent pour le célèbre saumon de Norvège. Des vendeurs pour la plupart étrangers et polyglottes proposent aux visiteurs de goûter d’abord au saumon sauvage, puis au fameux gravlax (« gravlaks » en norvégien) accompagné de sa sauce à la moutarde sucrée-salée. Personnellement, un délice. Ensuite, s’il on n’a pas peur de culpabiliser par rapport à Greenpeace ou à Sea Shepherd, on peut se permettre d’essayer au moins une fois dans sa vie la viande de baleine. En revanche, je ne vous dirai pas quelle est sa saveur, mes pupilles ont dit « oui » mais ma conscience a dit « non ». De toute façon, les Norvégiens ne consomment en général que très peu de viande de baleine.

2017-10-08 10.06.55.jpg

Après avoir goûté, vient alors le temps d’acheter. Et une fois encore, tout est fait pour satisfaire les touristes. Le morceau de poisson est conditionné dans une barquette sous vide puis rangé dans un sac en aluminium isotherme. Ainsi, le voyage retour ne devrait pas lui faire trop de mal. En plus, on peut même repartir avec un pot de sauce à la moutarde fait-maison.

Voir l’article La gastronomie norvégienne se fait un nom

Site du Fjellskål Fisketorget

2 commentaires sur « Le Marché aux Poissons »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s